Les événements en cours en République Arabe Syrienne
18 septembre، 2012

Déclaration du Conseil de l’Académie Internationale du Fiqh Islamique

Concernant

Les événements en cours en République Arabe Syrienne

Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louange à Allah, Seigneur des mondes, et que la prière et la paix soient sur notre maître Muhammad, le sceau des prophètes, sur sa famille ainsi que tous ses compagnons

Ceci dit ;

Le Conseil de l’Académie Internationale du Fiqh Islamique, de l’Organisation de la Coopération Islamique, s’étant réuni en sa vingtième session à Oran (République Algérienne Démocratique et Populaire) du 26 Chawal au 2 Dhoul al-Qi’da 1433 H (13-18 septembre 2012),

Ayant suivi les événements se déroulant en République Arabe Syrienne depuis plus de 18 mois, et entendu l’appel du peuple syrien qui revendique sa liberté, sa dignité et fin de toute injustice, qui débuta par des manifestations pacifiques auxquelles le régime en place riposta par des massacres, et en portant atteinte aux biens et aux dignités et en détruisant les maisons,

Le Conseil de l’Académie condamne fermement ces actes monstrueux et annonce ce qui suit :

Premièrement : Le Conseil affirme son soutien aux revendications du peuple syrien pour obtenir la liberté, la dignité et la fierté.

Deuxièmement : Le Conseil souligne que l’État syrien doit rester uni et dénonce tout appel à la division, au sectarisme ou au séparatisme.

Troisièmement : Le Conseil condamne toutes les formes d’ agressions brutales, les assassinats et les mutilations dont sont victimes les manifestants pacifiques, ainsi que la dévastation de villes et de villages et de toute chose.

Quatrièmement : Le Conseil demande au régime syrien de cesser immédiatement toute hostilité, tout meurtre et toute effusion de sang et tout recours aux armes.

Cinquièmement : Le Conseil demande la libération des détenus dans les plus brefs délais.

Sixièmement : Le Conseil appelle le régime syrien à permettre aux organisations humanitaires de soigner les malades et les blessés et d’acheminer une aide alimentaire et médicale aux personnes blessées et aux nécessiteux.

Septièmement : Le Conseil exhorte la communauté internationale et tous les états à se joindre au peuple syrien et le soutenir et protéger ses intérêts.

Huitièmement : Le Conseil lance un appel aux gouvernements et aux peuples du monde entier pour qu’ils s’empressent d’apporter l’aide humanitaire, et protection au peuple syrien et de porter secours aux réfugiés, aux sans-abris et aux blessés.

Et notre dernière prière est que toutes les louanges appartiennent à Allah, le Seigneur des Mondes; et que les bénédictions et la paix soient sur notre Prophète Muhammad, sur sa famille ainsi que sur tous ses compagnons.

Aller en haut