L’AIFI organise un symposium sur l’étourdissement de la volaille et des animaux avant l’abattage et son impact sur la Légitimité de l’abattage
18 juin، 2022

L’Académie Internationale du Fiqh Islamique (AIFI), en coopération avec l’Autorité Générale pour l’Alimentation et les Médicaments (FDA) du Royaume d’Arabie Saoudite, a organisé un symposium scientifique intitulé « Étourdir la volaille et les animaux avant de les abattre, et son impact sur la légitimité de l’abattage » pendant les 14-15 de Dhu al-Qa’dah 1443H correspondant aux 13-14 juin 2022G à Djeddah, Royaume d’Arabie Saoudite.

Le symposium, auquel ont participé un nombre important de membres et d’experts de l’Académie avec des experts et des techniciens coopérant avec l’Autorité Générale pour l’Alimentation et les Médicaments, visait à discuter des derniers développements des méthodes d’étourdissement, en particulier l’étourdissement par choc électrique, dans l’espoir d’utiliser ces développements dans l’examen d’un certain nombre de résolutions et de recommandations émises par l’Académie concernant l’abattage en général et les méthodes d’étourdissement en particulier. Face à l’escalade et aux mutations successives que connaît ce domaine, le Secrétariat général de l’Académie a décidé d’organiser ce colloque afin de se tenir au courant de ces évolutions et mutations, en l’étudiant techniquement afin de permettre aux membres et experts de l’Académie pour déterminer l’étendue de la nécessité de revoir ses résolutions antérieures. Le symposium comprenait une séance d’ouverture, six séances scientifiques et une séance de clôture.

Son Excellence Cheikh Dr. Saleh bin Abdullah bin Humaid, président de l’Académie, membre du Conseil des grands Savants, imam et Khatib de la Grande Mosquée, a prononcé le discours d’ouverture dans lequel il a exprimé sa joie et son plaisir de cette coopération fructueuse entre le Conseil et l’Académie dans ce domaine important et sensible pour les musulmans du monde entier. Son Excellence a ajouté: « Nous cherchons toujours à l’Académie à fournir des conseils et une rationalisation aux entreprises et institutions travaillant dans le domaine de la viande et de l’alimentation en général à l’intérieur et à l’extérieur du monde musulman, afin de leur permettre de respecter les enseignements de la charia et ses dispositions relatives à ce secteur ». Son Excellence le Dr Hisham Bin Saad Al-Jadhey, PDG de l’Autorité Générale pour l’Alimentation et les Médicaments du Royaume d’Arabie saoudite, a également pris la parole lors de la séance d’ouverture, louant cette coopération entre les deux institutions : « Nous sommes heureux de coopérer à travers ce symposium béni avec l’Académie afin de répondre aux exigences et aux besoins des entreprises et institutions nationales et du Golfe qui opèrent dans le domaine de la fourniture de viande halal, en examinant les dernières études scientifiques et en se tenant au courant des développements et mises à jour techniques les plus importants qui ont eu lieu dans ce vaste secteur au cours des trois dernières décennies, et de les considérer et de les étudier sous tous leurs aspects afin d’exprimer les règles correctes et appropriées de la charia à leur sujet afin que ces institutions y adhèrent ».

Pour sa part, Son Excellence Prof. Koutoub Moustapha Sano, Secrétaire Général de l’Académie, dans son discours d’introduction à la séance d’ouverture, a exprimé sa satisfaction de ce partenariat entre l’Autorité et l’Académie sur un sujet d’une telle importance pour les masses musulmanes dans le monde entier. Son Excellence a ajouté : « Les résolutions et recommandations antérieures de l’Académie émises dans le domaine de l’abattage et des aliments, boissons et médicaments halal, sont une preuve concluante du désir de l’Académie en tant que référence jurisprudentielle suprême pour les États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) dans les questions scientifiques qui concernent la direction et l’orientation des activités des entreprises et des établissements commerciaux qui opèrent dans le domaine de l’alimentation et de la médecine pour se conformer aux enseignements de la charia. Aujourd’hui, à travers les sessions de ce symposium, nous cherchons à informer les juristes de la Oumma des nouvelles découvertes et faits auxquels sont parvenus les spécialistes contemporains sur un certain nombre de questions de fond importantes qui peuvent affecter fondamentalement la formulation des décisions de la charia sur la question d’étourdissement de la volaille et des animaux avant de les abattre.

L’Académie a publié une déclaration finale du symposium qui comprenait un résumé des sessions du symposium, et elle sera publiée prochainement.

Il convient de noter qu’il y a une grande volonté de la part de la FDA et de tous les organes de contrôle à l’intérieur et à l’extérieur du monde musulman de se conformer aux résolutions et recommandations de l’Académie au sujet des sacrifices et des questions halal. Cela découle de leur ferme conviction que les résolutions de l’Académie sont solides et efficaces et sont émises par les savants et les juristes de la Oumma après une étude approfondie, un examen minutieux et une consultation avec les savants et les experts spécialisés dans ce domaine.

Aller en haut