Déclaration de condamnation sur la profanation du Saint Coran
14 mai، 2005

Louanges à Allah. Eloges et salut sur notre maitre Mohamed, sur sa famille et ses compagnons.

Ceci dit :

Certes le Secrétariat général du Conseil de l’Académie internationale du Fiqh islamique, issu de l’Organisation de la Conférence islamique, au nom des peuples de la communauté islamique, au nom de ses savants et de ses juristes, exprime son profond mécontentement et sa vive condamnation, suite aux nouvelles rapportées par les agences de presse internationales en se référant au magazine américain Newsweek paru le 9 mai 2005 ; ces nouvelles sont troublantes ; elles disent que certains soldats américains, dans la base militaire américaine de Guantanamo sise à Cuba, ont osé profané le saint Coran en le jetant dans les toilettes pour blesser les prisonniers musulmans ainsi que les musulmans en général, et les adeptes des religions divines qui reconnaissent que le Livre révélé au Messager Mohamed éloges et salut sur lui est pareil au autres livres saints : le Thora, la Bible, et qu’il faut le respecter et le vénérer.

Il est connu que le Coran contient la parole divine révélé au Prophète Mohamed – éloges et salut sur lui –, collectivement rapporté ; ce livre est sacré, dont la valeur est inestimable et dont la récitation est un acte cultuel. Allah a dit dans sa description : [Et c’est certainement un Coran noble, dans un Livre bien gardé, que seuls les purifiés touchent; C’est une révélation de la part du Seigneur des Mondes.]

Ce livre est l’une des plus grands miracles du Prophète Mohamed – éloges et salut sur lui –. Toute profanation de sa sacralité et de sa sainteté est considérée comme un acte grandement répréhensible, que les musulmans ne peuvent pardonner.

En publiant cette déclaration, l’Académie espère que les autorités américaines compétente fassent une enquête sérieuse et urgente sur cette affaire, qu’elle inflige des punitions sévères à leurs auteurs, une sorte de châtiment qui va les réprimer et réprimer leurs semblables. De tels actes attisent les sentiments et les esprits des musulmans de tout le globe. Cela ne peut qu’aggraver la fracture entre les musulmans et l’Occident.

A Allah nous appartenons et c’est à Lui que nous revenons.

Aller en haut