La Délégation d’Érudits de la Oumma s’entretient avec les agences de l’ONU à Kaboul
23 juin، 2022

La délégation des érudits de la Oumma en visite en Afghanistan, conduite par le Secrétaire général de l’Académie internationale du Fiqh islamique (AIFI), a rencontré lundi 21 Dhu al-Qui’da 1443 correspondant au 20 juin 2022, les représentants des différentes agences des Nations Unies travaillant en Afghanistan à la résidence de la délégation dans la capitale afghane Kaboul.

Au début de la réunion, Son Excellence l’Ambassadeur Tariq Ali Bakheet, Secrétaire général Adjoint pour les Affaires Humanitaires, Culturelles et Sociales de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), et Envoyé Spécial du Secrétaire général de l’OCI à Kaboul, les a remerciés pour leur empressement à coopérer et à se coordonner avec l’OCI afin de fournir le soutien et l’assistance dont le peuple afghan a besoin à ce stade, en particulier dans le domaine des secours et de l’humanitaire. Ensuite, le Secrétaire général, chef de la délégation, a exprimé sa joie et son plaisir de cette rencontre avec les représentants de diverses agences de l’ONU, et a hautement apprécié leurs efforts appréciés pour aider le peuple afghan et soutenir les projets de développement et de secours. Il les a également assurés de la disponibilité de la délégation et de l’Académie à coopérer, communiquer et coordonner tout ce dont ils ont besoin. Son Excellence a ensuite présenté aux participants un bref aperçu de l’Académie en tant que référence jurisprudentielle majeure pour la Oumma à l’intérieur et à l’extérieur du monde musulman, soulignant que la visite de la délégation des savants de la Oumma en Afghanistan est l’une des principales activités et tâches menées par l’Académie pour soutenir les efforts d’éclaircissement, rectification et clarification des dispositions de la Charia et des enseignements et valeurs de l’Islam et de ses principes, afin de promouvoir la modération dans le monde, et de diffuser la culture de la modération, de la tolérance et de la coexistence au sein des Etats membres de l’organisation et pour les communautés musulmanes.

Son Excellence a conclu en disant : « Les savants de la Oumma se réjouissent de rencontrer les éminents savants d’Afghanistan et les honorables représentants de l’autorité actuelle afin de discuter et de débattre d’un certain nombre de sujets et de questions qui préoccupent les musulmans d’Afghanistan, notamment la question de la tolérance, de la coexistence et de l’harmonie entre les adeptes des religions et des sectes, la question de l’éducation des femmes, et la question de la participation des femmes afghanes aux efforts de construction, de progrès et de développement conformément aux principes et règles de la Charia, et nous espérons que les réunions de la délégation contribueront à réaliser plus de progrès, de stabilité, de sécurité et de sûreté pour le peuple afghan. »

Ensuite, les représentants des agences ont parlé des activités de leurs agences, et de leur aspiration à coopérer et à coordonner avec l’OCI en général et avec la délégation des savants en particulier.

Aller en haut