La Conseillère spéciale des États-Unis pour les droits internationaux des personnes handicapées visite l’AIFI
23 janvier، 2023

S.E. Prof. Koutoub Moustapha Sano, Secrétaire Général de l’Académie internationale du Fiqh islamique (AIFI), a tenu une réunion importante avec une délégation de haut niveau des États-Unis dirigée par l’Ambassadeur Dr. Sara Minkara, Conseillère spéciale pour les Droits Internationaux des Personnes Handicapées au Département d’État américain, le dimanche 29 Joumada Al-Akhira 1444 correspondant au 22 janvier 2023 au siège du Secrétariat général de l’Académie à Djeddah.

Au début de la réunion, la Conseillère spéciale a exprimé son plaisir et son honneur de visiter l’Académie, ce grand édifice religieux et scientifique et sa grande influence sur tous les musulmans à l’intérieur et à l’extérieur des États membres de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI). Son Excellence a également remercié le Secrétaire général pour la bonne réception et l’accueil chaleureux qui lui ont été réservés, ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne, soulignant que cette visite représente la première étape d’une série de navettes qu’elle effectue dans la région pour mobiliser le soutien et faire connaître l’importance des droits des personnes ayant des besoins spéciaux dans les pays de la région, et les pays de l’OCI en général, et l’impact positif qu’elle a sur le développement, la prospérité et le progrès des économies et des sociétés des pays du monde musulman.

La Conseillère spéciale a également exprimé sa ferme conviction et sa ferme croyance dans le rôle central que l’Académie peut jouer pour mobiliser le soutien de toutes les parties et diffuser la prise de conscience nécessaire parmi les membres de la société par contact direct en organisant des séminaires et des conférences conjoints sur la question des droits des personnes handicapées à l’intérieur et à l’extérieur des États membres, dans une perspective stratégique basée sur l’importance d’intégrer ces groupes sociaux dans le tissu économique et de la connaissance des pays et des sociétés afin de tirer le meilleur parti de leurs capacités créatives et inventives dans le processus de construction et de développement continus . Elle a conclu en exprimant l’entière disposition de l’administration américaine à coopérer et à se coordonner avec l’Académie à cet égard. Elle a également exprimé son désir d’assister aux séminaires et conférences organisés par l’Académie dans ce domaine.

Pour sa part, le Secrétaire général a souhaité la bienvenue à la Conseillère et à la délégation qui l’accompagne, la remerciant pour cette visite à l’Académie, qui témoigne de l’appréciation du Département d’État américain, et de l’administration américaine à travers lui, pour le rôle positif et central de l’Académie dans tous les efforts visant à sensibiliser et à consolider le concept de pleine inclusion des personnes handicapées et à leur donner tous leurs droits légitimes, conformément aux enseignements clairs de l’islam dans ce domaine, qui stipulent que tous les membres de la société doivent être traités également sans discrimination en raison d’un handicap, de la couleur ou de la race. Son Excellence a également souligné la nécessité d’unir les efforts internationaux visant à permettre à toutes les personnes ayant des besoins particuliers de jouir pleinement de leurs droits et de la possibilité de contribuer à l’édification, au progrès et à la prospérité de leurs sociétés et de leurs pays en investissant dans leur potentiel intellectuel et créatif illimité.

Son Excellence a également profité de l’occasion pour renouveler ses félicitations à Son Excellence la Conseillère pour sa nomination en tant qu’envoyée spéciale de la Maison Blanche en Amérique, lui souhaitant plein succès dans ses fonctions et soulignant l’engagement et la disponibilité de toute l’Académie à soutenir les efforts de son bureau dans ce domaine, car elle croit au caractère sacré de cette mission. Son Excellence a également salué les efforts appréciés de la Conseillère dans un certain nombre de pays de l’OCI pour faire prendre conscience de l’importance de ce dossier et pour aider à développer un système intégré sur la façon de le traiter et de l’appliquer de manière pratique. Son Excellence a conclu en exprimant son aspiration à plus de coopération et à une forte coordination entre l’Académie et le bureau de son Excellence dans tout ce qui permet d’atteindre ces objectifs communs, notamment en ce qui concerne l’organisation de séminaires scientifiques spécialisés pour éduquer les peuples et les gouvernements.

La réunion s’est déroulée en présence de S.E. M. Fares Asaad, Consul général et Envoyé spécial des États-Unis d’Amérique auprès de l’OCI, Mme Fatimah Martin, Vice-consul Section politique et économique, Mme Shams Mahmoud, Responsable politique à l’Ambassade des États-Unis , et Mme Nicole Schlichter, responsable des affaires étrangères au Bureau des affaires du Proche-Orient au Département d’État américain, et Mme Hana Nasri, assistante spéciale au Bureau des droits internationaux des personnes handicapées. Du côté de l’Académie, Dr. Abdel-Qaher Qamar, Directeur du Département des Etudes et de la Recherche, Dr. AlHagi Manta Drammeh, Chef de la Division de la Coopération Internationale et des Relations Extérieures, et M. Mourad TLiLi, Conseiller de Son Excellence le Secrétaire Général pour les médias et les relations publiques.

Aller en haut