Déclaration sur les agissements de certains fanatiques juifs qui ont osé profaner les lieux saints et offenser le Messager d’Allah Mohamed –éloges et salut sur lui –
21 août، 2005

Louanges à Allah et éloges et salut sur notre maitre Mohamed, sur sa famille et ses compagnons.

Ceci dit :

Le Secrétariat général du Conseil de l’Académie internationale du Fiqh islamique issu de l’Organisation de la Conférence islamique, exprime, au nom des peuples de la communauté islamique et de ses savants, sa vive réprobation et profonde inquiétude des nouvelles rapportées par le journal Okadh dans son numéro 14239 paru le dimanche 16 Rajab 1426, qui correspond au 21 Aout 2005, qui confirment les agissements de certains juifs fanatiques qui ont osé profaner des lieux saints et offenser le statut de notre Prophète et imam Mohamed Bin ‘Abd Allah – éloges et salut sur lui –. Ces fanatiques ont lancé la tête (décapitée) d’un sanglier sur la cour de la mosquée Hacen Bek dans la ville de Yafa, enrôlé dans un keffieh où est inscrit le nom du Messager Mohamed – éloges et salut sur lui – en hébreu.

L’Académie confirme que ce crime est un mépris flagrant du statut du Messager d’Allah, maitre des premiers et des derniers ; ce crime dévoile une perversité et une haine invétérées dans les esprits. Il contredit tous les principes et les valeurs morales et humaines, il n’est approuvé par aucune des religions dites célestes, et c’est une outrance qui inspire la tristesse à chaque musulman et lui fait saigner le cœur.

En ce jour qui correspond aux trente-sixièmes anniversaires de l’incendie criminel qui a ravagé la mosquée d’Al-Aqsa le 21/08/1969, et avec la recrudescence des dangers imminents dans un contexte de menaces répétitives et des rendez-vous renouvelés lancés par des groupuscules juifs fanatiques sur leur volonté de prendre d’assaut la mosquée sainte et de la faire sauter, le Secrétariat générale du Conseil appelle tous les musulmans, gouvernements, organismes et peuples, à œuvre pour la préservation de cette mosquée et de l’ensemble des lieux saints islamiques contre les dangers imminents. Il les exhorte soutenir le peuple palestinien dans cette dure épreuve ; il demande aussi à la communauté humaine de condamner ces actes criminels et de les réprouver et de participer à leur mettre un terme.

Éloges et salut sur notre maitre Mohamed, sur sa famille et ses compagnons.

Aller en haut