60ème Réunion hebdomadaire des Directeurs de département
4 janvier، 2022

Pour assurer la coordination, le suivi et la corroboration des activités et programmes organisés par le Secrétariat général de l’Académie Internationale du Fiqh Islamique (AIFI), Son Excellence Prof. Koutoub Moustapha Sano, Secrétaire Général de l’Académie, a présidé la soixantième réunion hebdomadaire des directeurs des départements de l’Académie le lundi 30 Joumada Al-Oula 1443H correspondant au 03 janvier 2022 au siège du Secrétariat général de l’Académie à Djeddah.

Son Excellence a ouvert la réunion en souhaitant la bienvenue aux participants, en les remerciant pour leur engagement à participer aux réunions hebdomadaires, et en félicitant tous les employés de l’Académie pour la nouvelle année administrative, en leur souhaitant du succès et en espérant que les départements et divisions puissent mettre en œuvre les dispositions du plan stratégique de manière harmonieuse, coordonnée et précise.

Son Excellence a également parlé de l’importance de fournir aux membres de l’Académie une connaissance correcte et large des principes universels et des objectifs suprêmes de la charia, et les a appelés à être ouverts à la jurisprudence des écoles islamiques respectées en matière d’ijtihad , l’adhésion à l’approche de la modération, et la promotion d’une culture de tolérance et de coexistence pacifique entre les sociétés et les peuples, indiquant dans ce contexte l’importance d’informer les membres de l’Académie des vues des différentes écoles de jurisprudence, exerçant une ouverture d’esprit et l’acceptation de l’autre, tout en restant à l’écart de toute forme d’extrémisme, d’hérésie et de blasphème.

La réunion a abouti à plusieurs décisions dont les plus importantes sont :

  • Tenue d’une réunion du Conseil d’administration du Fonds Waqf de l’Académie au cours du mois de janvier.
  • Début des préparatifs pour la tenue d’un séminaire sur les Fatwas dans les communautés musulmanes: défis et perspectives, au cours du mois de février, en coopération avec le Conseil mondial des communautés musulmanes.
Aller en haut