La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la violence à l’égard des femmes visite l’AIFI
16 mai، 2022

S.E. Prof. Koutoub Moustapha Sano, Secrétaire Général de l’Académie Internationale de Fiqh Islamique (AIFI), a reçu le 14 Chawal 1443, correspondant au 15 mai 2022, S.E. Mme Reem Al-Salem, Rapporteuse Spéciale des Nations Unies sur la violence à l’égard des femmes, au siège du Secrétariat général de l’Académie à Djeddah, Royaume d’Arabie saoudite.

Son Excellence a souhaité la bienvenue à l’honorable invitée et l’a remerciée pour sa visite, la félicitant pour son accession au poste de Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la violence à l’égard des femmes et lui souhaitant plein succès dans ses efforts. Son Excellence a également exprimé sa grande appréciation et ses remerciements à Son Excellence pour ses efforts appréciés afin de faire la lumière sur les différentes formes de violence et d’abus des femmes en les privant de leurs droits civils fondamentaux tels que l’éducation, le travail, la santé et autres dans de nombreux pays du monde, en particulier certains pays du monde musulman.

Son Excellence a ajouté que la charia a préservé tous les droits des femmes pendant des siècles et a exhorté leur bonne éducation et leur enseignement et leur participation active au développement de l’économie et la contribution effective à la création de la richesse nationale. La charia la considérait comme la sœur de l’homme et partenaire dans les tâches de construction des peuples et de renaissance des nations et lui attribuait également des tâches non différentes de celles assignées à son frère l’homme, soulignant l’importance de la contribution des deux sexes à la réalisation de la renaissance, progrès et développement.

Son Excellence a également évoqué la prochaine visite de la délégation de l’Académie sous l’égide de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) en République islamique d’Afghanistan, afin de discuter avec les savants talibans et les dirigeants afghans actuels d’un certain nombre de questions et sujets de préoccupation pour la communauté internationale, et la nécessité d’ouvrir une porte au dialogue et à la discussion avec eux. Son Excellence a affirmé qu’il attend avec optimisme la visite, qui traitera d’un certain nombre de questions qui préoccupent les musulmans en Afghanistan, en plus de la question du droit des femmes à l’éducation et de leur pleine participation à la construction de la société afghane, sur la base des enseignements de notre religion, qui nécessite une éducation et un enseignement pour les deux sexes.

Pour sa part, la Rapporteuse spéciale a exprimé son grand plaisir de visiter l’Académie, et sa grande appréciation pour les efforts appréciables qu’elle a déployés pour corriger les pratiques qui privent les femmes de nombreux droits civils fondamentaux accordés par la charia dans tous les domaines, et elle a également a exprimé sa gratitude pour le rôle central de l’Académie dans la promotion de la prise de conscience de l’importance de donner aux femmes les moyens de participer aux efforts de construction, de progrès et de développement dans le monde musulman, louant entre-temps les résolutions fructueuses de l’Académie concernant des questions telles que l’éducation des femmes, les mutilations génitales féminines, le mariage des mineurs, le travail des femmes, etc.

Son Excellence a conclu en exprimant son aspiration au succès de la délégation de l’Académie, menée par Son Excellence le Secrétaire général, dans ses efforts pour convaincre les nouvelles autorités en Afghanistan d’accorder aux femmes afghanes leur droit à l’éducation, au travail et à une participation active à la vie publique. Elle a également affirmé sa disponibilité totale à soutenir les efforts de l’Académie à cet égard et à mettre toutes ses capacités et son expertise au service de la noble mission de l’Académie.

À la fin de la réunion, Son Excellence a remercié son honorable invitée pour ses propositions et ses initiatives de coopération, notant qu’il se réjouit de renforcer la coopération entre le bureau de son Excellence et le Département des affaires féminines et familiales de l’Académie dans de nombreuses questions et sujets de préoccupation aux deux parties afin d’obtenir des résultats qui profitent aux femmes musulmanes où qu’elles se trouvent.

La rencontre s’est déroulée en présence de M. Mohamed Al-Mondher El-Chouk, Directeur des Affaires du Cabinet et du Protocole à l’Académie, Mme Sarah Amjad Hussain, Directrice de la Famille et des Affaires Féminines à l’Académie, et M. Mourad TLiLi, Conseiller au Secrétaire général de l’Académie des affaires médiatiques.

Lire aussi

Derniers nouvelles

Aller en haut