Le Ministre afghan de l’Enseignement supérieur s’entretient avec la Délégation d’Érudits musulmans à Kaboul
30 juin، 2022

Son Excellence le mollah Sheikh Abdul Baqi Bassir, ministre de l’Enseignement supérieur dans l’autorité actuelle en Afghanistan, a tenu une réunion avec une délégation d’érudits musulmans en visite à Kaboul dirigée par le professeur Koutoub Moustapha Sano, secrétaire général de l’Académie internationale du Fiqh islamique (AIFI), le samedi 26 Dhu al-Qi’dah 1443H correspondant au 25 juin 2022G à l’aéroport international de Kaboul dans la capitale afghane, Kaboul.

Son Excellence le Ministre a souhaité la bienvenue à la délégation d’érudits musulmans et les a remerciés pour leur visite dans la capitale afghane, Kaboul, dans le but de rencontrer les érudits de confiance de l’Afghanistan et les responsables de l’actuel gouvernement afghan, espérant que cette visite ne serait pas la dernière visite d’érudits et d’officiels de pays musulmans. Ensuite, Son Excellence a évoqué les efforts déployés et toujours déployés par l’autorité actuelle en Afghanistan pour permettre à tous les Afghans de recevoir une éducation dans toutes ses étapes, notant entre-temps que les universités sont ouvertes aux deux sexes, et que les écoles primaires sont également ouvertes aux deux sexes. Quant aux niveaux intermédiaire et secondaire, ils ne sont toujours pas ouverts en raison d’obstacles et de difficultés que l’autorité attend avec impatience de la coopération et du soutien des pays musulmans et de la communauté internationale afin de les supprimer dans les plus brefs délais pour que les filles du deux étapes mentionnées peuvent reprendre leurs études. Son Excellence a également affirmé que l’Émirat islamique croit fermement que l’éducation est l’un des droits fondamentaux des deux sexes et qu’il fera donc tout ce qui est en son pouvoir pour garantir ce droit à tous les membres de la société afghane. Son Excellence a conclu en appelant la délégation d’érudits à assurer la médiation avec leurs pays afin de fournir un soutien moral et une assistance matérielle pour mettre à niveau l’infrastructure des établissements d’enseignement et pour lever les restrictions sur les mouvements de Son Excellence, de son adjoint et de certains fonctionnaires afin qu’ils puissent communiquer avec la communauté internationale sur tout ce qui concerne le développement de l’éducation en Afghanistan.

Pour sa part, Son Excellence le Secrétaire général, chef de la délégation, a exprimé les remerciements de la délégation à Son Excellence pour lui avoir donné l’occasion de le rencontrer malgré ses nombreuses préoccupations. Il a également exprimé la gratitude de la délégation à l’autorité au pouvoir pour le bon accueil et l’hospitalité dont a bénéficié la délégation, saluant la rencontre historique qui a réuni la veille la délégation et d’éminents érudits afghans.

Ensuite, Son Excellence a précisé que la visite de la délégation d’érudits en Afghanistan dirigée par l’Académie vient en application de la décision du Conseil ministériel des ministres des Affaires étrangères des États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), afin de discuter et dialoguer avec des érudits afghans et des responsables afghans sur un certain nombre de questions et de sujets qui préoccupent le peuple afghan, en particulier la question de l’éducation des filles et de la participation des femmes afghanes à la construction de la société, ainsi que la question de la tolérance et de la coexistence entre les adeptes des religions et des sectes. Son Excellence a souligné que ce que la délégation a entendu de la part d’éminents érudits et hauts fonctionnaires afghans au sujet de l’éducation en général et de l’éducation des filles leur a réchauffé le cœur et les a rassurés sur le fait que le retour des filles des niveaux intermédiaire et secondaire dans leurs écoles n’est qu’un question de temps, et sera bientôt atteint, après avoir levé les difficultés et les obstacles logistiques qui sont considérés comme la principale raison du report de la reprise de leurs études. Son Excellence a noté que la délégation d’érudits transmettra avec honnêteté, confiance et sincérité aux dirigeants de leurs pays les besoins du peuple afghan et de l’autorité actuelle, et qu’elle s’efforcera de répondre à ces besoins dès que possible.

À la fin de la réunion, Son Excellence a renouvelé l’invitation de la délégation à se rendre à nouveau en Afghanistan pour des consultations et un dialogue sur tous les problèmes et questions intéressant le peuple afghan.

Aller en haut