L’AIFI et l’Institut d’Etudes objectives en Inde signent un protocole de coopération
30 septembre، 2022

Dans le cadre du renforcement de la coopération et la coordination entre l’Académie internationale du Fiqh islamique (AIFI) et les institutions et centres scientifiques actifs dans le domaine des études et de la recherche scientifique de la Charia à l’intérieur et à l’extérieur du monde musulman, et sur la base des objectifs de l’Académie, qui prévoit des fatwas de groupes et de communautés musulmanes en dehors des États du monde musulman d’une manière qui préserve les valeurs et la culture de l’islam, et ses traditions, afin de préserver leur identité islamique tout en respectant les exigences de citoyenneté et de résidence dans ces sociétés non musulmanes, S.E. Prof. Koutoub Moustapha Sano, Secrétaire Général de l’Académie, a signé avec S.E. Prof. Muhammad Mansour Alem, Président de l’Institut d’Etudes Objectives (IOS) en Inde, le jeudi 03 Rabi’ Al-Awwal 1444 correspondant au 29 septembre 2022, un protocole de coopération stratégique entre les deux parties.

Ce protocole vise à établir un partenariat stratégique dans le domaine du soutien des capacités et dispositions scientifiques et de recherche des deux institutions, et à renforcer la coopération et la coordination dans le soutien et l’assistance aux communautés musulmanes en dehors des États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), et de leur fournir des fatwas et des solutions appropriées, d’une manière qui réalise les intérêts de ces communautés et contribue à leur intégration dans leurs pays. Il vise également à promouvoir la modération, à diffuser une culture de modération, de tolérance et de coexistence, et à rejeter le fanatisme, l’extrémisme, l’exclusion, la violence et la haine, par l’organisation conjointe de conférences et de séminaires, la tenue d’ateliers et de formations, l’échange de publications et de périodiques, et la représentation les deux parties aux travaux des conférences et symposiums qui se tiennent à la connaissance de chacun d’eux dans le domaine d’intérêt commun entre eux.

Commentant la signature de ce protocole, le Secrétaire général de l’Académie a exprimé sa joie de signer cet accord avec une institution scientifique réputée active dans l’un des pays où vivent le plus grand nombre de communautés musulmanes, à savoir l’État de l’Inde, qui a une population musulmane de près de deux cents millions, exprimant son espoir que ce sera le début d’une nouvelle phase de relations de coopération solides et fructueuses entre l’Académie et l’Institut pour coordonner les efforts et apporter des solutions efficaces aux problèmes de la vie contemporaine, et en recherche de moyens de lutter contre la haine, l’exclusion et les abus contre les musulmans en Inde. Son Excellence a affirmé la volonté de l’Académie de fournir un soutien et des encouragements à l’Institut et d’exploiter toutes les capacités scientifiques et intellectuelles de l’Académie pour servir les musulmans de l’Inde et les communautés musulmanes en général.

Pour sa part, le Président de l’Institut s’est félicité de cette réalisation historique de son institution, car ce partenariat avec l’Académie représente une haute valeur scientifique et intellectuelle et un complément qualitatif à l’Institut dans le développement de ses recherches et de ses productions intellectuelles au service de questions des musulmans en Inde, ajoutant que l’Institut se réjouit de participer activement à l’avenir aux activités scientifiques de l’Académie, en particulier sa Session annuelle, en plus de bénéficier des résolutions et recommandations de l’Académie et de ses diverses publications scientifiques et intellectuelles .

Aller en haut