Le Rôle de l’Éducation Religieuse dans le Renforcement de la Paix
20 novembre، 2019
 | 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louanges à Allah, Seigneur des Mondes.

Que les éloges, et le Salut soient sur notre Maître Mohamed, Ultime Messager, sur les Siens et sur Ses Compagnons

Résolution Nº 236 (7/24)

Le Rôle de l’Éducation Religieuse dans le Renforcement de la Paix

Le Conseil de l’Académie Internationale du Fiqh Islamique de l’Organisation de la Coopération Islamique réuni en sa 24e session à Dubaï (Émirats Arabes Unis), du 07 au 09 Rabi al-Awal 1441 (04-06 Novembre 2019).

Ayant examiné les recommandations issues du séminaire scientifique international sur: Le Rôle de l’Éducation Religieuse dans le Ranforcement de la Paix, à Rabat (Royaume du Maroc), du 17 au 18 Cha’bane 1440, correspondant au 23-24 Avril 2019, avec la coopération de l’Organisation Islamique pour l’Éducation, les Sciences, et la Culture,

Et ayant écouté les discussions approfondies à ce sujet,

Décide ce qui suit :

  1. Souligner l’importance du Noble Coran, un Guide qu’Allah -Le Plus Sage et l’Omniscient- a fait descendre, et de la Noble Sounna du Prophète Mohamed (PSL), et renforcer l’utilisation des méthodes éducatives tirées du Noble Coran et de la Noble Sounna.
  2. Continuer à organiser des conférences, des séminaires et des rencontres régionaux et locaux, au sein et en dehors du monde musulman, portant sur le renforcement du rôle de l’éducation religieuse et de l’enseignement religieux, et organiser également des forums de dialogue internationaux, avec la participation d’une élite d’intellectuels et d’experts, pour présenter la culture islamique du juste milieu.
  3. Inviter les États Membres de l’Organisation de la Coopération Islamique à créer des comités spéciaux pour mener des études scientifiques approfondies sur les programmes d’éducation religieuse dans leur pays et inclure dans ces programmes les valeurs et les enseignements islamiques sur la paix, le dialogue et la coexistence.
  4. Inviter les autorités éducatives compétentes des États Membres à inclure dans leurs programmes scolaires une matière d’enseignements religieux pour la paix.
  5. Souligner, dans les programmes d’éducation religieuse, le fait qu’Allah Le Tout-Puissant et le Très-Haut a honoré l’être humain et que l’être humain a droit à une vie décente, à l’éducation, à une bonne santé et à d’autres éléments essentiels de la vie.
  6. Mettre en évidence les compétences et les concepts qui renforcent les valeurs religieuses tolérantes, le patriotisme et les attitudes positives au sein de la société, et s’efforcer de les utiliser dans les programmes d’enseignement et de prédication religieux.
  7. Diffuser des programmes éducatifs avancés dans l’enseignement de la langue arabe aux non-arabophones afin d’améliorer leurs connaissances de l’Islam, de sa culture, et de ses valeurs.
  8. Propager les programmes d’éducation religieuse par le biais des moyens de communication modernes pour une diffusion plus large et pour rectifier les perceptions négatives concernant l’Islam et les musulmans.
  9. Souligner l’importance du partenariat et de la coopération entre érudits religieux et experts en éducation et en sciences de l’éducation, pour élaborer des programmes d’éducation religieuse basés sur une approche pédagogique qui élève les valeurs religieuses et les renforce dans le comportement des jeunes.
  10. La coordination et la coopération entre les médias et les établissements d’enseignement, de prédication, de culture et de jeunesse, afin de renforcer et promouvoir l’identité religieuse et culturelle et de consolider l’identité nationale et le respect des autres opinion.
  11. Développer des méthodes de formation pour les guides religieux et les acteurs dans le domaine religieux.
  12. La formation scientifique et pédagogique des enseignants de l’éducation religieuse dans les États Membres et les qualifier pendant le service par le biais de la formation continue.
  13. Développer des méthodes et des moyens pédagogiques adaptés à la génération des médias cognitifs, renforcer les valeurs de dialogue et de débat et développer les méthodes d’activités éducatives qui enseignent la pensée systématique et forgent une capacité personnelle à dialoguer avec les autres.
  14. Préparer et publier des études et des recherches clés sur le renforcement de l’éducation basée sur la modération et la tempérance, et les traduire dans les langues vivantes.
  15. Créer des centres de recherche chargés de guider et de conseiller les musulmans, répondre aux partisans du fanatisme, du Takfirisme et de l’athéisme et réfuter leurs opinions et leurs arguments en s’appuyant sur les enseignements de la Charia.
  16. Organisation de séminaires internationaux sur le thème de l’exploitation des réseaux sociaux dans la promotion des valeurs de paix, du juste milieu et de modération.
  17. Promouvoir la culture de paix et développer les compétences, les valeurs et les attitudes dans les programmes d’éducation religieuse qui reflètent et renforcent l’interaction et la cohésion sociales.
  18. Souligner l’importance de l’enseignement de la jurisprudence comparée et de la comparaison des religions dans les universités des États Membres selon une méthodologie qui met en relief la flexibilité de la Charia et le principe de différence et de diversité ainsi que son rôle dans le pluralisme, la compréhension et l’acceptation des autres, et la souplesse des jugements.
  19. Souligner l’importance de l’éducation religieuse et du développement de ses programmes.
  20. Mettre en évidence les concepts islamiques authentiques concernant les femmes en Islam et les inclure dans les programmes d’éducation religieuse.

Allah est Plus Savant

Aller en haut