Dr Muhammad Mustafa Shuaib représente l’AIFI au symposium célébrant la journée de l’orphelin dans le monde musulman
18 avril، 2022

Lundi 17 Ramadan 1443 correspondant au 18 avril 2022, le Secrétariat général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) a organisé un séminaire interactif virtuel à l’occasion de la Journée de l’orphelin dans le monde islamique. Le Dr. Muhammad Mustafa Shuaib, superviseur de l’Observatoire des Fatwas et Revisions, a representé l’Académie Internationale du Fiqh Islamique (AIFI).

Le symposium a abordé les efforts des organismes et institutions humanitaires et sociaux concernés par les problèmes des orphelins dans certain États membres de l’OCI, où des clips visuels du monde musulman ont été revus pour demontrer l’intérêt de l’OCI pour les orphelins, le suivi de leurs problèmes, et les efforts exercés dans leur prise en charge et leur patronage, basés sur l’Islam qui exhorte dans plus qu’un endroit du Saint Coran et de la Sounna du Prophète à bien traiter les orphelins, à les traiter avec délicatesse, à être gentils avec eux, à les protéger et prendre soin d’eux sur le plan éducatif, sanitaire, social et de leurs conditions de vie, avec l’appel à préserver leurs droits et à bien les élever.

Le Dr Shuaib a parlé dans son intervention de la vertu du patronage des orphelins dans le Coran et la Sunna et la nécessité de prendre soin d’eux psychologiquement, mentalement, physiquement, éducativement et socialement, et la nécessité de préserver l’argent de l’orphelin – s’il a argent – et même l’investir pour lui. Il a également expliqué le danger de négliger l’orphelin et son impact sur la société, l’importance du rôle de la mère dans la prise en charge de l’orphelin et la nécessité de réhabiliter et de former ceux qui s’occupent des orphelins.

La célébration de cette journée intervient à la lumière des circonstances exceptionnelles de cette année qui nécessitent une approche différente dans le travail pour assurer une prise en charge globale et le patronage des orphelins, et de faire plus d’efforts pour les protéger et prendre soin d’eux, en particulier à la lumière des diverses répercussions de la pandémie de Corona, les catastrophes et les conflits dans certains États membres de l’OCI.

Il convient de noter que Le Conseil des ministres des affaires étrangères des États membres de l’OCI a adopté lors de sa quarantième session à Conakry, République de Guinée, en décembre 2013, une résolution considérant le quinzième jour du Ramadan chaque année comme la Journée pour les Orphelins du monde musulman afin de sensibiliser à leurs problèmes, discuter de leurs besoins et protéger leurs droits légitimes.

Lire aussi

Derniers nouvelles

Aller en haut